Juil
1

Mutation de la Place du Travail dans la vie

2005 - 01/07/2005

La Vie ne se résume pas au travail.... pourtant il en constitue enconre un élément important.

Mutation de la place du travail dans la vie
Le travail occupe toujours une place importante dans nos vies mais plus tout à fait la même et pas toujours la première.

C’est la raison pour laquelle notre Association s’est interrogée sur la place du travail d’autant que les femmes en raison des responsabilités familiales qu’elles continuent à assumer, prioritairement pour des raisons culturelles, sont davantage sensibilisées à la nécessité d’une organisation d’ensemble de la vie quotidienne. 

La raréfaction du travail conséquence d’un taux élevé de non emploi, invite également à remettre en cause, dans les comportements comme dans les sentiments, le fait que le travail est le moteur principal de l’épanouissement de l’être.

 Quel sens donne t-on aujourd’hui au travail ? Aujourd’hui les salariés aspirent plus au temps choisi qu’au temps réduit. Plus encore qu’une réduction du temps de travail, ils souhaitent une meilleure articulation entre temps professionnel et temps personnel qui leur permettrait d’exprimer davantage leurs attentes en terme de temps de    travail.

Selon une récente enquête sur les temps sociaux, la difficulté de concilier temps personnel et temps professionnel, amène, un salarié sur trois, à déclarer renoncer à avoir un enfant.
 Cette affirmation est terriblement engageante, beaucoup plus que celle concernant les renoncements à des activités.


Juil
1

LA CONDITION FEMININE FACE A SES CONTINGENCES D’ORDRE

Thème de l’année 2005 - 01/07/2005

Thème de l’année 2005

LA CONDITION FEMININE FACE A SES CONTINGENCES D’ORDRE :
I. PSYCHOLOGIQUE (évolution personnelle)
II. RELATIONNELLE (familiale, professionnelle, sociale)
III. JURIDIQUE

OBJECTIFS
Comment vaincre ces freins qui génèrent un « mal être » et donc un « mal faire » ?
Comment alors se construire une juste place dans notre société à partir de l’équilibre entre « soi-même et ses propres forces internes » ET « la rationalisation nécessaire pour y parvenir » ?